Affaire ‘’Ciad Primo’’: La justice déboute Babily Dembélé et tranche en faveur du Groupe Amaos

By: Africa Newsquick
KKF

KKF

Affaire ‘’Ciad Primo’’: La justice déboute Babily Dembélé et tranche en faveur du Groupe Amaos

C’est la fin du feuilleton dénommé Ciad Primo. La justice vient de trancher définitivement en faveur du Groupe Amaos dans le conflit concernant l’opération immobilière ex-Ciad Primo qui l’oppose à Babily Dembélé.

« Je dis merci à Dieu et à la justice pour avoir rétabli la vérité », c’est en ces termes que Kouassi Koffi Félix dit KKF s’est exprimé jeudi face à la presse. « Le  Président directeur général du Groupe Amaos, Monsieur Kouassi Koffi Félix, informe les souscripteurs et locataires acquéreurs de l’opération ex-Ciad Primo que par un arrêt N°637 en date du 28 juillet 2016, les formations réunies de la Chambre judiciaire de la Cour suprême de Côte d’Ivoire ont déclaré irrecevable la demande de sursis à statuer de la société Ciad Primo, ainsi que son recours en cassation contre l’arrêt N°448 du 02 juillet 2015 », informe le PDG du Groupe Amaos. Autrement dit, selon la décision donnée par la justice, le Groupe Amaos reste désormais la seule personne habilitée à exercer les droits en rapport avec l’opération immobilière de la défunte Ciad Primo dans les droits desquels ce groupe est régulièrement subrogé. Cette subrogation qui s’est opérée depuis les actes notariés de cessions des 09 Août et 06 Novembre 2007, ne laisse subsister aucun acte posé postérieurement par la société Ciad Primo, dissoute pour mémoire depuis le 23 Octobre 2008. « Le Groupe Amaos n’accordera aucune valeur aux attestations de non redevance, instituées par un communiqué de Monsieur Babily Dembélé en date du 28 Février 2012 ; lesquelles attestations sont paradoxalement antidatées pour conférer dates certaines à des transferts de propriétés opérées en fraude de ses droits », prévient KKF. Toutefois, il affirme que son groupe reste à la disposition des locataires acquéreurs désireux de régulariser leurs situations dans les livres comptables ; et ce conformément aux montants arrêtés à l’occasion de la médiation déjà menée à leur initiative par le Préfet d’Abidjan en 2020. « Cet autre appel vous est lancé afin que nul n’en ignore, et que la prospection de la voie amiable dans le règlement global de ce dossier ne souffre d’aucune embûche », a conclu le PDG du Groupe Amaos.

David Yala

Photo : KKF

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 559 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE