Dossier/Placement d’argent en Côte d’Ivoire (Acte 10 et fin): «Le candidat ADO nous a-t-il aussi arnaqués? Nous attendons toujours le Président ADO» (Victimes)

By: Africa Newsquick

Sidibé BDossier/Placement d’argent en Côte d’Ivoire (Acte 10 et fin): «Le candidat ADO nous a-t-il aussi arnaqués? Nous attendons toujours le Président ADO» (Victimes)

Au terme des différents actes qui vous ont permis de découvrir la grosse arnaque dont ont été victimes les souscripteurs des maisons de placement d’argent sous le régime de Laurent Gbagbo, africanewsquick vous propose en exclusivité l’entretien avec Sidibé Bakari, Président de l’association des souscripteurs en E-business de Côte d’Ivoire (Asebci).

Vous êtes le président des souscripteurs en e-business de Côte d’Ivoire. Comment est née votre association ?

Je suis effectivement Sidibé Bakari, président de l’Asebci, association des souscripteurs en E-business de Côte d’Ivoire. Notre association a vu le jour en 2007, vu le mauvais comportement  de l’ancien comité des victimes dirigé par Siahou Vitalien entouré  des membres de la FESCI.

Comment ces maisons de placement d’argent ont-elles pu en un temps record aguicher plus de 2 millions de personnes ?

Mais il faudra  comprendre. Ces maisons ont été créées en 2002, d’abord  3 grosses maisons dont  (a) NAT–SARLdont le promoteur était Toh Glacias ; (b) CEVE avec pour promoteur Goulé Bahié Augustin ; (c) HOSANA PRESTIGE avec à sa tête Kouassi Paterne. Ces  trois grosses boites avaient d’autres représentations  avec des noms  différents. Au total, on a pu enregistrer 83 maisons.

 

LIRE AUSSI :

Sidibé Bakari

Sidibé Bakari

Dossier/Placement d’argent en Côte d’Ivoire (Acte 1): Comment le régime Gbagbo a grugé les Ivoiriens

Dossier/Placement d’argent en Côte d’Ivoire (Acte 2): Le rôle joué par Banny et l’entrée en scène de la Fesci

Dossier/ Placement d’argent en Côte d’Ivoire (Acte 3): Plus de 60 milliards soutirés par la société Nat-Sarl de Simone Gbagbo

Dossier/Placement d’argent en Côte d’Ivoire (Acte 4): 4 milliards FCFA disparus d’un compte Versus Bank

Dossier/Placement d’argent en Côte d’Ivoire (Acte 5): Comment Soro Doh et son frère Silué ont ruiné la maison ABG inter

Dossier/Placement d’argent en Côte d’Ivoire (Acte 6): La maison ‘’Phondy’’, une escroquerie d’une autre nature

Dossier/Placement d’argent en Côte d’Ivoire (acte 7): Le double jeu de l’ex-Procureur Tchimou Raymond et des Forces de l’ordre

Dossier/Placement d’argent en Côte d’Ivoire (Acte 8): Farce d’arrestations et de condamnations, Tchimou encore dans son rôle sélectif…

Dossier/Placement d’argent en Côte d’Ivoire (Acte 9): A quand le dédommagement des victimes? Ouattara a-t-il oublié ses promesses?

 

Comment fonctionnaient-elles concrètement ?

Ces maisons de placement d’argent promettaient des bénéfices allant de 50 à150 à leurs souscripteurs sur leur capital investi par leurs clients

A qui appartenaient véritablement ces maisons ?

Ces maisons  appartenaient à des autorités de ce pays.

Ces maisons étaient connues de tous et travaillaient en toute légalité non ?

Ces maisons étaient reconnues par tous, enregistrées et avaient des registres de commerce, payaient leurs impôts, car le gouvernement de Côte d’Ivoire n’a pas été responsable.

Pourquoi les enquêtes menées sous l’ancien régime lorsque l’escroquerie a été découverte, n’ont-elles jamais abouti ?

Mais oui, la vérité a éclaté au grand jour, il faut comprendre qu’en Afrique,  le droit des citoyens n’est pas respecté comme vous le constatez.

Pourquoi les victimes n’ont-elles pas encore été indemnisées jusqu’aujourd’hui ?

La mauvaise foi de nos autorités, car une telle active ne pourrait exister  durant des années sans rien dire, soyons  réalistes cher frère.

Qu’attendez-vous du Président Alassane Ouattara ?

Nous Asebci, avions été reçus le 18 Novembre 2010 par le candidat du RHDP, Alassane  Dramane  Ouattara. Ce jour, il a demandé aux  victimes des maisons de placement d’argent de l’aider  à être  aux affaires au soir du 28 Novembre 2010; que le dossier des victimes allait être l’un des premiers dossiers à être géré. «Faite confiance a ADO ; quand il dit, il le fait». Cela s’est passé  devant la  presse nationale et internationale. «Nous Asebci, en tant que représentant  légal des victimes de maisons de placement d’argent, demandons  au Président Alassane Ouattara, de respecter sa parole, car aider les victimes sera un honneur pour lui.

Propos recueillis par Junior Ouattara

Laisser un commentaire

Agenda

décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 558 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE