Convocation de Kakou Guikahué (Pdci) et Assoa Adou (Fpi), meeting de ce samedi 21 décembre: Voici toute la vérité…Guikahué clarifie tout et fait des précisions

Convocation de Kakou Guikahué (Pdci) et Assoa Adou (Fpi), meeting de ce samedi 21 décembre: Voici toute la vérité…Guikahué clarifie tout et fait des précisions

 
Fake news. Les internautes ivoiriens ont appris cet après midi du jeudi 19 décembre, au cours de la 12e réunion du Bureau politique du Pdci-Rda, au siège dudit parti, que le Secrétaire Exécutif du Pdci-Rda, par ailleurs Secrétaire permanent de la Cdrp, Pr Maurice Kakou Guikahué et Dr Assoa Adou, Secrétaire général du Fpi, auraient été convoqués par le ministre de l’Intérieur. “Ce n’est pas vrai”, répond d’emblée Pr Guikahué avant d’ajouter que “c’est à notre demande que le ministre a décidé de nous recevoir ce vendredi. Il ne nous a pas convoqués. En fait, depuis le lundi 16 décembre, après la décision inique et sans fondement démocratique d’interdire toutes les manifestations à Yopougon, du 16 décembre au 5 janvier 2020, alors qu’il nous avait accordé l’espace Ficgayo pour notre meeting du 21 décembre, nous avons contacté le lundi 16 décembre le ministre de l’Intérieur pour protester contre ce comportement antidémocratique du maire Kafana Koné et la municipalité de Yopougon. L’agenda du ministre ne lui a pas permis de nous recevoir. C’est donc quand il a vu dans son agenda un temps libre, qu’il nous a fait savoir qu’il pouvait nous recevoir ce vendredi 20 décembre. Ce n’est donc pas une convocation”. A précisé le numero 2 du doyen des partis politique de Côte d’Ivoire.

Il a continué pour lancer un appel aux militants de tous les bords: “Notre meeting de ce 21 décembre est bien maintenu. N’écoutez pas les rumeurs, n’ayez pas peur et venez très nombreux défendre la Côte d’Ivoire, venez nombreux ce samedi à Port-Bouët, au stade Seni Fofana pour démontrer une fois encore que l’opposition significative, au sein de la Cdrp et d’Eds, est largement majoritaire en Côte d’Ivoire, contrairement à ce qui se raconte”, a-t-il invité. 
Gilles Richard OMAEL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *