La Coalition des indignés de Côte d’ivoire écrit à Alassane Ouattara: «Le silence de ton peuple ne devrait pas être interprété comme une attitude de paix ou de soumission»

La Coalition des indignés de Côte d’ivoire écrit à Alassane Ouattara: «Le silence de ton peuple ne devrait pas être interprété comme une attitude de paix ou de soumission»

A Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara.
Objet : Appel à un dialogue préélectoral inclusif.
Avec la solennité dont il voudrait se saisir, face à une Côte d’Ivoire potentiellement en proie à une imminente crise électorale, Monsieur le Président, le peuple de Côte d’Ivoire qui vous a confié les rênes du pays, a l’honneur de porter à votre connaissance qu’il se sent terriblement apeuré, voire terrifié ces jours-ci, à l’approche de la joute présidentielle de 2020.
Ce, à la lumière des déclarations incendiaires qui se font entendre aussi bien de votre camp que de celui de vos opposants politiques. ‎Le peuple de Côte d’Ivoire, devant lequel vous aviez prêté serment, conformément à la constitution, en lui garantissant la paix , la stabilité et le progrès, voudrait vous adresser ce message compellatif . ‎Le peuple de Côte d’Ivoire voudrait bien faire valoir son droit au vote et participer ainsi au débat public.
Mais en tant que citoyen, je me demande à quoi servirait de voter si mon choix ne doit pas être respecté et si le processus de vote même devrait être une arme pointée contre moi. Monsieur le Président, le silence de ton peuple ne devrait pas être interprété comme une attitude de paix, encore moins de soumission. Mais plutôt comme une expression de gémissement et de souffrance, mêlée aux sentiments de torpeur liés à des élections qui n’inspirent et ne présagent aucune lueur de quiétude. ‎
Excellence Monsieur le président de la République.
Pour apaiser le climat délétère qui prévaut, Monsieur le Président, ‎veuillez accorder donc au peuple, l’exeat de proposition pour sauver la nation, presque condamnée au précipice, si rien n’est fait. Une raison pour laquelle, nous vous prions de bien vouloir donner une chance à la paix et la concorde à travers ce dialogue inclusif que nous souhaitons ardemment s’ouvrir dans les plus brefs délais afin d’éviter à la Côte d’Ivoire une autre situation chaotique. ‎
Par voie de fait, vous sachant gré d’accorder une attention de première main à la présente saisine, nous vous prions de recevoir l’expression de nos considérations distinguées.
Pour la Coalition des indignés de Côte d’ivoire
Samba David, Coordonnateur national

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *