Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara veut sortir ‘’les dossiers’’ contre Guillaume Soro, s’il rentre au pays

Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara veut sortir ‘’les dossiers’’ contre Guillaume Soro, s’il rentre au pays

Le cabinet de lobbying parisien ESL s’est discrètement rapproché de Guillaume Soro ces dernières semaines avec pour objectif de l’accompagner en vue de la présidentielle d’octobre 2020.
Le 9 novembre, l’imposante délégation qui accompagnait Guillaume Soro à Londres pour un meeting de son mouvement Générations et peuples Solidaires (GPS) comptait un consultant du cabinet de lobbying ESL & Network.
Ce professionnel de la communication politique était venu prêter main-forte à l’équipe de campagne de l’ancien président de l’Assemblée Nationale.
Retour de vieux amis. Si aucun contrat n’est encore signé entre le cabinet présidé par Alexandre Medvedowsky et Guillaume Soro, cela fait plusieurs semaines qu’ESL & Network cherche à se rapprocher de l’ancien leader étudiant. Mi-octobre, Alexandre Medvedowsky s’était notamment entretenu à Paris avec l’ex-président de l’Assemblée nationale. Le contrat qui pourrait être signé avant la fin de l’année doit notamment porter sur un accompagnement en France, mais aussi en Europe et aux Etats-Unis, où Guillaume Soro peine à se rendre, officiellement à la suite de “tracasseries administratives” que ses partisans attribuent volontiers à la présidence ivoirienne, même si aucun élément probant ne permet de l’affirmer.
Le leader de Générations et peuples Solidaires – qui était jusqu’à présent peu enclin à s’attacher les services d’un cabinet de lobbying – est un familier d’ESL & Network, avec lequel il avait déjà été en contrat de 2015 à 2017. A l’époque, l’ex-leader rebelle était encore le président de l’Assemblée Nationale et allié d’Alassane Ouattara. Au sein du cabinet parisien, le principal interlocuteur de Guillaume Soro était alors le général Emmanuel Beth, ancien patron de la Direction de la coopération de sécurité et de défense (DCSD) et ambassadeur de France au Burkina Faso. Ironie de l’histoire, le général Emmanuel Beth, décédé en 2018, avait commandé de 2002 à 2003 l’opération française Licorne en Côte d’Ivoire, qui faisait alors face aux rebelles des Forces nouvelles (FN) dirigés par… Guillaume Soro.

Guillaume Soro à Abidjan en décembre ?
L’ancien président de l’Assemblée nationale, qui souhaite se rendre d’ici fin novembre à Bruxelles pour une “crush party” avec ses partisans, devrait rejoindre Abidjan mi-décembre. Un retour qui pourrait s’avérer particulièrement tendu. Si Alassane Ouattara fait montre d’une relative indifférence publique quant à la candidature de son ancien allié, en privé il n’hésite pas à confier à plusieurs de ses proches qu’il sortira “les dossiers” en cas de retour de l’ancien leader étudiant à “Babi”.
LA LETTRE DU CONTINENT N°812 DU MERCREDI 20 NOVEMBRE 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *