Salon des innovations technologiques de l’imprimerie/Tréta Zoumana (FENAPROCOM-CI): «Nous allons montrer que nous sommes au cœur de l’imprimerie»

Salon des innovations technologiques de l’imprimerie/Tréta Zoumana (FENAPROCOM-CI): «Nous allons montrer que nous sommes au cœur de l’imprimerie»

Dans le cadre de la 1ère édition du Salon des innovations technologiques de l’imprimerie (L’Imprimeur), la Fédération Nationale des Associations de Professionnels de la Communication de Côte d’Ivoire a signé un partenariat avec les organisateurs dudit salon. Dans cet entretien, le président de la FENAPROCOM-CI, nous situe sur le rôle que va y jouer son organisation.

Monsieur le président, que doit-on retenir de ce partenariat ?
Je dirai toute suite qu’il faut retenir deux enjeux majeurs même s’il y en a plusieurs.
D’abord, c’est une opportunité pour l’Union Nationale des Infographistes de Côte d’Ivoire (UNICI), l’Organisation des Femmes-Photoreporters de Côte d’Ivoire (OFREPCI), l’Union Nationale des Techniciens Télé de Côte d’Ivoire (UNATTCI), l’Union Nationale des Professionnels de la Correction de Côte d’Ivoire (UNPCCI) et l’Union Nationale des Techniciens Radio de Côte d’Ivoire (UNATERCI) d’être au devant de la scène durant les trois jours avec au moins 10 000.
Ensuite, ça sera aussi l’occasion pour ses professionnels de la communication de démontrer leur savoir-faire et partager leur expérience à la nouvelle génération.

Comment cela va-t-il se dérouler concrètement ?
C’est le lieu pour moi de remercier le commissaire général, M. Olivier Pépé, Directeur général de Over Imagine, la structure initiatrice de ce salon pour la confiance qu’il a placée en notre organisation.
Le salon se tiendra donc sur trois (3) jours, c’est-à-dire les 14, 15 et 16 novembre 2019. Figurez-vous, l’atelier d’ouverture qui se tiendra le jeudi 14 novembre de 15 heures à 17 heures sera animé par la FENAPROCOM-CI. Et les auditeurs seront les étudiants de l’INSAAC. C’est une très grande responsabilité et nous devons tout mettre en œuvre pour mériter cette confiance. Je ne doute point des compétences professionnelles de nos membres. Cependant, il faut reconnaître que c’est un gros challenge à relever.
Ce jour-là, les professionnels de la communication feront montre de leur dextérité. Les auditeurs auront droit à plusieurs démo, entre autres, l’infographie dans les montages vidéo présentée par les techniciens télé, le processus de création de plaquettes, d’affiches 12m2. Le clou sera la présentation de la chaîne de production d’un journal (quotidien) par les infographistes, les femmes reporters-photos et les professionnels de la correction.

Avez-vous un message à lancer ?
Bien entendu. Je voudrais demander aux étudiants et au grand public de faire nombreux déplacement pour échanger avec ces femmes et ses hommes de l’ombre, qui, à la vérité sont l’épine dorsale du monde de la communication et des médias.
Aux professionnels de la communication, je leur dirai de venir animer leur stand, partager leur expérience, se faire connaître et nouer des contacts pour des perspectives d’avenir meilleures.
Pour terminer, je voudrais très sincèrement remercier M. Olivier Pépé pour ce partenariat que j’espère gagnant-gagnant tout en souhaitant qu’il nous ouvre d’autres opportunités fructueuses.
Merci à vous aussi pour nous avoir offert vos colonnes.

Yao A. De Kangré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *