Côte d’Ivoire-Injures publiques contre Guillaume Soro: Un Ivoirien non proche de l’ex-Pan recadre sèchement et moralise Adama Bictogo… «Les mauvaises langues se noient toujours dans leurs crachats»

Côte d’Ivoire-Injures publiques contre Guillaume Soro: Un Ivoirien non proche de l’ex-Pan recadre sèchement et moralise Adama Bictogo… «Les mauvaises langues se noient toujours dans leurs crachats»

Lettre Ouverte au ministre Adama Bictogo, Directeur Exécutif du RHDP.
Monsieur le ministre,
Dans le cadre du lancement des activités du RHDP ce lundi 28 octobre 1019 à l’Hôtel Sofitel Ivoire d’Abidjan, vous vous êtes adressé directement à votre ancien allié, Guillaume Soro, ancien Premier Ministre et ex-president de l’Assemblée Nationale, en des termes peu élogieux dont certains passages sont tout simplement insultants :
“J’aimerai qu’avec tout le respect qu’on peut avoir pour sa petite personne qu’il puisse accepter qu’au plan économique il n’est pas brillant”.
‘’Excellence’’ Monsieur le Ministre,
Etait ce bien nécessaire ?
Bien loin de moi l’idée de vous donner le moindre conseil en matière de gestion des peuples et de paix sociale, dussais-je en avoir peut-être les compétences en tant que citoyen actif dans la société.
Avec votre évidente intelligence au dessus de la moyenne, ne vous aurait-il pas fallu faire l’effort de la recherche de mots plus subtils pour atteindre votre cible sans heurter, plutôt que vous résoudre à accepter de prendre cet hideux raccourci de l’insulte directe ?
Attendez d’avoir traversé la rivière avant d’insulter le crocodile. Les mauvaises langues se noient toujours dans leurs crachats.
‘’Excellence’’ monsieur le ministre,
Les ivoiriens en ont marre de vos petites querelles de clocher qui au final grossissent telle la grenouille qui voulait se faire plus grosse que le bœuf…et se transforment finalement en un monstre incontrôlable au détriment des pauvres ivoiriens que nous sommes.
Comprenne qui pourra…
Vous avez une grande responsabilité devant l’histoire car nous vous avons donné les clefs de la maison depuis près d’une décennie.
C’est de réconciliation dont les ivoiriens ont besoin, pas de division.
Ne détruisez pas le travail de fourmi que nous sommes entrain d’effectuer jour après jour et sans relâches, pour que les ivoiriens de tous horizons, de toutes confessions religieuses, de toutes origines ethniques, de tout parti politique, se reparlent…sans demander l’aide de personne.
‘’Excellence’’ Monsieur le Ministre,
Epargnez nous donc à l’avenir ces insultes publiques car le peuple vous observe…
Souffrez que je vous interpelle publiquement sur le respect des Bonnes Pratiques de Réconciliation (BPR) que ma “petite personne” de citoyen lambda est entrain de faire éditer sur fonds propres.
Ce manuel des BPR sera mis en temps opportun à la disposition de tous les hommes politiques qui monterons sur le ring de 2020, pour qu’ils s’en servent comme livre de chevet, afin que nous ne revivions plus la crise de 2010.
Convaincu que votre lecture de ce petit cri du cœur ne rencontrera ni votre ire, ni votre dédain,
Je vous prie d’agréer, ‘’Excellence’’ Monsieur le Ministre, l’expression de mes salutations respectueuses.
Jean Yves ESSO ESSIS
Citoyen ivoirien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *