Yamoussoukro, Guikahué fait l’état des lieux, les Akouè bénissent Bédié et parlent à Ouattara: «Si vous ne respectez pas le totem de votre père, c’est que vous n’êtes pas houphouétistes…»

Yamoussoukro, Guikahué fait l’état des lieux, les Akouè bénissent Bédié et parlent à Ouattara: «Si vous ne respectez pas le totem de votre père, c’est que vous n’êtes pas houphouétistes…»

Faire le point des préparatifs du meeting du PDCI, samedi 19 octobre 2019 dans la capitale politique avec le président du comité d’organisation national, Kamagate Brahima, le président du comité d’organisation local, le maire Gnrangbe Kouakou Jean, ainsi que les présidents ou vice-présidents des différentes commissions, ont tenu une importante réunion à la Mairie de Yamoussoukro. C’est ce à quoi a obéit la mission qu’a effectué le secrétaire exécutif en chef du PDCI, Pr Maurice Kakou Guikahue à Yamoussoukro. Accompagné de plusieurs membres des instances du parti dont Jean Louis Billon, des députés, des délégués, le premier collaborateur du président Bédié a achevé sa mission par une séance de travail à la mairie de la ville. Mais avant, il a d’abord visité la place Jean-Paul Il pour s’enquérir de l’aménagement que prévoient faire, le président de la commission logistique M Heilms François et son équipe. En organisateur averti, Guikahué a aussi donné des conseils d’usage en ce qui concerne l’emplacement des chapiteaux, du podium, de la tribune officielle etc. Lui et sa délégation ont ensuite rendu une visite de courtoisie au préfet, puis à L’abbé Nestor où il a été question de la messe auquel participera le président Bédié, vendredi 18 octobre à 10h. La rencontre du comité d’organisation avec la communauté musulmane étant prévue pour 15h, hier, le secrétaire exécutif en chef du PDCI a mis le cap sur la résidence familiale du président Houphouët-Boigny où il à été reçu par le chef de canton des Akouè, nanan N’goh Kouassi lll.

Les Akouè donnent leur bénédiction à Bédié
Le porte parole de nanan N’goh Kouassi lll, chef du canton des akouè a été sans équivoque, lundi 14 octobre. Au non due chef, il a salué la décision du président Bédié avant de lui accorder toute sa bénédiction. «Le totem du père, c’est ça qui est le totem de l’enfant. C’est Houphouët-Boigny qui les a mis au monde. Si vous ne respectez pas son totem, c’est que vous n’êtes pas houphouetistes… Bédié et vous même, vous avez la haute bénédiction. Vous êtes les enfants d’Houphouet Boigny, on vous bénit. Nanan compte sur vous… On vous souhaite bonne chance. Guikahué, vous êtes un homme puissant, vous n’avez pas peur, vous êtes un guerrier, vous avez le sabre du guerrier et quand vous parlez, les ivoiriens sont contents. Le baoulé respecte la tradition et les instructions du père. Nanan va donner le message. Les baoulé vont sortir massivement samedi pour que quand le président va venir, il voit les baoulé d’abord et ensuite la population», a déclaré le porte parole à l’endroit de Guikahué.
Gilles R. OMAEL et DS, à Yamoussoukro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *