Côte d’Ivoire-Enseignement supérieur: Un institut à l’image de la prestigieuse université MIT ouvre ses portes à Grand-Bassam

L’institut ivoirien de technologie ouvre ses portes cette année académique 2019-2020. Une visite-guidée de l’établissement a été organisée, samedi 12 octobre, pour présenter l’Institut aux Ivoiriens, aux journalistes et au monde entier. Un point presse a mis fin à cette visite.
Fondé par Caliste Claude M’Bahia (ancien pensionnaire de MIT et de Harvard), dirigeant d’entreprise et ingénieur-consultant dans les TIC et de la gestion des affaires, l’Institut ivoirien de technologie (IIT) est le nouveau-né des grandes écoles en Côte d’Ivoire. Grande école bilingue dédiée aux Technologies de l’Information et de la Communication (IIT School of engineering) et à la gestion des affaires (IIT Business school), l’institut est reconnu par l’Etat à travers le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique.
A en croire Caliste M’Bahia, l’IIT a été créé pour contribuer au développement de l’Afrique à travers la mise en place d’un institut bilingue (français-anglais) d’enseignement supérieur dédié aux technologies de l’information et de la communication, aux biotechnologies et la gestion des affaires, à l’image de la prestigieuse Université américaine du Massachussetts Institute of technology (MIT) son modèle de référence.
Selon l’ingénieur-consultant, la philosophie qui guide l’enseignement prodigué à l’IIT est celle du «Mens et Manus», c’est-à-dire l’Esprit et les Mains ; En d’autres termes : « Nous considérons que l’acquisition du savoir est aussi importante que la mise en pratique concrète sur le terrain. Nos étudiants sont donc entrainés à identifier les problèmes, leur trouver des solutions et enfin implémenter ces solutions », s’est-il expliqué.
Cycles et filières de formation
L’IIT est une institution qui forme les étudiants dans la filière informatique avec les spécialités suivantes : Génie logiciel, réseaux, systèmes et sécurité, réseaux et télécommunications, Technologies du web, management des systèmes d’information, gestion de projet. Quant à la gestion du domaine des affaires, l’école propose les spécialités telles que Finance et la comptabilité d’entreprise, marketing et développement commercial.
Vision et mission
La vision de l’ancien pensionnaire de l’Université Harvard en créant l’école, est selon lui de contribuer à l’émergence d’une société africaine plus prospère grâce à la maîtrise des technologies, de l’innovation et de l’entreprenariat. De ce fait, il veut contribuer à construire, gérer et développer en Afrique, un écosystème d’innovation, vecteur de progrès économique, social et environnemental durables.
Notons que l’IIT est situé dans la belle ville de Grand-Bassam, cité historique, balnéaire et touristique, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, à 15 minutes de l’aéroport international d’Abidjan, et 30 minutes du centre-ville d’Abidjan, capitale économique de la Côte d’Ivoire ; au cœur de la Zone Franche de la Biotechnologie et des Technologies de l’Information et de la Communication (ZBTIC) gérée par le VITIB.
La zone franche est accessible par l’autoroute internationale Abidjan-Lagos.
Pour la scolarité : « Nos coûts sont raisonnables. Il y a la possibilité de faire des paiements de manière échelonnée, il y a également la possibilité d’avoir des bourses pour les étudiants méritants et également pour les familles qui présenteraient des difficultés », a fait savoir Claude M’Bahia. « Des cars seront mis à la disposition des étudiants pour les transporter d’Abidjan jusqu’à Grand Bassam », a-t-il ajouté.
Par ailleurs, le début des cours est prévu pour début novembre. « L’école avait prévu de commencer le 14 octobre 2019, jusque-là la liste des affectés de l’Etat n’est pas sortie donc nous patientons », a dit l’ancien employé du Crédit lyonnais et ancien membre du Conseil d’Administration de l’Autorité de régulation des télécommunication de Côte d’Ivoire (Artci). En outre, les renseignements et les inscriptions ont commencé et se poursuivent tous les jours du lundi au vendredi de 8h à 16h 30mn.
Gilles R. OMAEL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *