Attitude du procureur Braman Koné/Assalé Tiémoko Antoine (L’Eléphant déchainé) sans ambages: «Seuls un malaise moral et l’ombre du soupçon du peuple peuvent justifier une telle fulgurance»

Attitude du procureur Braman Koné/Assalé Tiémoko Antoine (L’Eléphant déchainé) sans ambages: «Seuls un malaise moral et l’ombre du soupçon du peuple, peuvent justifier une telle fulgurance»

Parquet de Bouaké : toujours l’ombre du soupçon.
C’est bien la première fois qu’un procureur se sent obligé de venir sur le plateau d’un journal télévisé, 48 heures après une conférence de presse, pour expliquer les exploits qu’il a accomplis dans une procédure pénale. On n’en demandait pas tant. Surtout que la décision du tribunal est frappée d’appel et que Mangoua Jacques, en attendant le procès en appel, bénéficie de la présomption d’innocence.
Seuls un malaise moral et l’ombre du soupçon du peuple, peuvent justifier une telle fulgurance.
Tiemoké Assalé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *