Avant la prestation de serment de la nouvelle CEI non consensuelle: Un membre du Bureau politique du PDCI-RDA écrit aux chancelleries… pour mettre fin aux passages en force de Ouattara

Avant la prestation de serment de la nouvelle CEI non consensuelle: Un membre du Bureau politique du PDCI-RDA écrit aux chancelleries… pour mettre fin aux passages en force de Ouattara

Lettre Ouverte à toutes les Chancelleries établies en Cote d’Ivoire
Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,
Les ivoiriens dans leur grande majorité, aussi bien gouvernants que gouvernés, s’accordent tous à dire que la Commission Électorale Indépendante (CEI) est au centre de toutes les crises postélectorales que le pays a subi depuis les années 2000, la plus meurtrière de 2010-2011 mais également celles des dernières élections législatives d’octobre et de décembre 2018.
Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,
La Commission Électorale d’un pays qui se veut démocratique doit être indépendante et impartiale. En tant que principes fondamentaux et universels, l’indépendance et l’impartialité doivent être constamment respectées pour garantir une élection démocratique.
L’indépendance et l’impartialité doivent être garanties à tous les stades du processus, ce qui signifie, non seulement au cours des différentes étapes de la nomination des membres de la Commission, mais aussi par les différentes méthodologies de découpage au niveau de la cartographie électorale du pays.
Le contrôle de l’indépendance et de l’impartialité de la Commission Electorale devraient être des points centraux à observer de très près par les pays que vous représentez et par les institutions internationales de vérification et d’arbitrage des élections.
Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,
La CEI impartiale et indépendante tant rêvée par la majorité des ivoiriens épris de paix, de justice et de démocratie vraie, vient d’être mise à mal par le récent Conseil des Ministres du mercredi 25 septembre 2019 qui a fait fi de toutes les recommandations nationales et internationales.
La nouvelle CEI mise en place depuis hier, est composée d’un total de 15 membres. Compte tenu de la partialité évidente des représentants de la Présidence et du Ministère de l’Intérieur, ils sont à comptabiliser avec les représentants de la mouvance présidentielle.
Ainsi donc, cette CEI est composée de 5 membres du RHDP contre 3 de l’opposition dont l’un des 3 n’est autre que la présidente d’un parti d’opposition qui a rejoint, il y a à peine 3 mois, le RHDP. Nous sommes donc en réalité dans un déséquilibre total face à cette balance réelle de 6 membres contre 2.
Le déséquilibre tant décrié et qui a suscité la plainte de novembre 2016 auprès de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) a tout simplement été accentué par nos gouvernants.
Excellences Mesdames et Messieurs les ambassadeurs,
Je vous adresse cette lettre Ouverte afin que vous soyez bien informés de la situation par tous les canaux possibles…
Si vous en avez les moyens, agissez afin de mettre un terme à ce “passage en force” auquel les ivoiriens assistent depuis 24h en Côte d’Ivoire. Vous éviterez ainsi qu’un immense mécontentement ne naisse au sein d’une population ivoirienne qui n’a jamais été réconciliée, vous le savez mieux que quiconque.
Les joutes électorales de 2020 redéfiniront l’horizon de notre pays pour les dix années à venir. Informez les responsables de vos pays respectifs que cela augure de lendemains électoraux très agités à l’instar de ce que nous avons pu vivre en 2010.
Seule la communauté internationale que vous représentez pourra, à mon humble avis, faire infléchir nos gouvernants qui semblent faire la sourde oreille.
Convaincu que cette sonnette d’alarme sera entendue et attirera votre attention sur ce qui est entrain de se tramer en Cote d’ivoire,
Je vous prie d’agréer, Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, l’assurance de mes sentiments respectueux et profondément dévoués.
Jean Yves ESSO ESSIS
Président des Cadres Dynamiques du PDCI
Membre du Bureau Politique du PDCI-RDA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *