Eric Kahé (Aird), après son audience avec le président du Pdci-Rda à Paris révèle: «Le président Bédié s’est inscrit dans un programme assez vaste de l’unité nationale»

Eric Kahé (Aird), après son audience avec le président du Pdci-Rda à Paris révèle: «Le président Bédié s’est inscrit dans un programme assez vaste de l’unité nationale»

Le président du PDCI-RDA, Son Excellence Henri Konan Bédié, qui séjourne actuellement à Paris, a accordé le vendredi 16 aout 2019 plusieurs audiences à différentes associations et divers mouvements de soutien au PDCI-RDA de la diaspora ivoirienne. L’objectif de ces rencontres c’est de: manifester leur soutien et leur reconnaissance à l’endroit du président Bédié eu égard à son engagement et sa détermination à réaliser la réconciliation nationale et à restaurer la vraie démocratie en Côte d’Ivoire, et le remercier et le féliciter pour sa rencontre avec le président Laurent Gbagbo, tout en le soutenant dans son combat qui est d’apporter la paix en Côte d’Ivoire.
A ces audiences, le président Bédié était entouré de certains de ses collaborateurs; dont monsieur Narcisse N’DRI, son Directeur de cabinet, Mme Djenebou Zongo, sa Directrice de communication et M Ehouman Bernard, Secrétaire exécutif chargé des délégations générales.

La deuxième délégation reçue par le président Bédié est L’AIRD (Alliance Ivoirienne Républicaine et Démocratique) conduite par son président le Ministre Kahé Eric. Après l’entretien avec le président du Pdci-Rda, le ministre Eric Kahé s’est prononcé.
‘’Notre visite de ce jour au président Bédié s’inscrit dans la tradition de nos relations avec ce haut responsable politique ivoirien. En Eté 2017, nous étions déjà venus le rencontrer. Nous avons tissé, grâce à sa bienveillance, des relations particulières, depuis 1995. En Eté 2017, donc, lorsqu’il était de passage, ici en France, à cette occasion, nous étions porteur d’un espoir de la jeunesse de Côte d’Ivoire, par rapport au rôle que nous entendions qu’il joue en Côte d’Ivoire. Et donc, après sa rencontre avec le président Laurent Gbagbo, il eut été incongru que nous ne soyons pas là pour lui traduire nos remerciements pour cet acte de grande humilité, pour cet acte de grand courage. Nous avons noté qu’au prix de certains sacrifices, il a engagé certains chantiers assez importants, comme le chantier de la réconciliation, des questions sécuritaires en Côte d’Ivoire, le chantier du retour sécurisé des exilés et la libération des prisonniers politiques. Il s’est inscrit dans un programme assez vaste de l’unité nationale.
Nous sommes donc venus lui dire merci et le saluer pour l’ouverture de tous ces chantiers pour une Côte d’Ivoire unie, réconciliée, prospère où les retombées de la croissance profitent aux couches défavorisées. Pour tous ces grands chantiers, il ne sera pas seul dans le combat. L’Aird, sa direction et ses militants seront avec lui.
Nous, à l’Aird, nous faisons les choses de façon méthodique. Nous disons, en citant Félix Houphouet Boigny qui disait que l’argent a horreur du bruit, que les démarches, les actions de grandes noblesses ont horreur du m’as-tu-vu et des déclarations tapageuses’’.
Propos retranscrits par Dircom Pdci-Rda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *