Adhésion au Rhdp/Après Amedé Kouakou, Abinan Pascal avoue: ‘’Nous sommes avec Alassane Ouattara pour ne pas mourir de faim’’ et invite les jeune d’Abengourou à venir manger au Rhdp

Adhésion au Rhdp/Après Amedé Kouakou, Abinan Pascal avoue: ‘’Nous sommes avec Alassane Ouattara pour ne pas mourir de faim’’ et invite les jeune d’Abengourou à venir manger au Rhdp

Abinan Pascal Kouakou était à Abengourou, une ville de l’ Est de la Côte d’ Ivoire, afin de prendre part à une cérémonie d’adhésion au RHDP. En effet, de jeunes ressortissants de la localité, se réclamant du PDCI et de l’ex-majorité présidentielle, ont décidé de déposer leurs valises dans le camp d’ Alassane Ouattara. Dembélé Mamadou et Niamien Mian Florent, représentant respectivement la LMP et la JPDCI de Yakassé-Féyassé, ont annoncé qu’ils sont se mettent désormais à la disposition de la coalition au pouvoir. “Nous nous engageons dès cet instant aux côtés de notre leader, le ministre Pascal Kouakou Abinan. Qu’il pleuve ou qu’il neige, nous serons toujours avec lui pour servir le RHDP, car c’est ce parti qui peut travailler pour le peuple”, ont-ils dit.
Visiblement très satisfait de la “moisson” du RHDP, Abinan Pascal Kouakou a laissé entrevoir sa joie. “Félicitations à vous chers jeunes pour le bon choix que vous venez de faire. En me suivant, c’est le président la République que vous suivez. Cela augure d’une Côte d’émergence à l’horizon 2020 et au-delà”, a déclaré le ministre de l’ Emploi et de la Protection sociale.
Puis, Abinan Pascal de se lancer dans une tentative de convaincre les populations d’ Abengourou à rejoindre le RHDP : “Chers parents, je vous invite à nous rejoindre au RHDP, car si vous restez aux PDCI, vous allez mourir la faim au ventre parce que le PDCI ne pourra pas vous nourrir convenablement.” Cette sortie du vice-président des houphouëtistes chargé du grand Est parait curieuse. (Ndlr, comme quoi et autrement dit, Pascal Abinan vient d’avouer les vraies raisons de son adhésion au Rhdp: ‘’Nous sommes avec Alassane Ouattara pour ne pas mourir de faim’’)
L’argument avancé par Abinan Pascal est tout simplement peu convaincant. Il aurait été souhaitable que le ministre table sur le projet de société de son parti afin d’attirer ses interlocuteurs. De tels propos sont susceptibles de faire malheureusement la promotion de la “politique alimentaire”.
Avec Afrique-sur7
Nb : Le titre est de la rédaction de africanewsquick.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *