Côte d’ivoire, Bédié aux chefs traditionnels : «Le RHDP, c’est le passé. Il a été enterré par Ouattara»-Comprendre le discours du président Bédié face aux chefs traditionnels des lagunes, des grands ponts et du sud-comoé

Côte d’ivoire, Bédié aux chefs traditionnels : «Le RHDP, c’est le passé. Il a été enterré par Ouattara»-Comprendre le discours du président Bédié face aux chefs traditionnels des lagunes, des grands ponts et du sud-comoé

Bédié a écrit et prononcé un brillant discours à Daoukro, devant les chefs traditionnels des lagunes, des grands ponts et du sud-comoé venus lui demander de renouer le dialogue rompu, selon eux, avec Alassane Ouattara.
Il leur a d’abord démontré sa bonne foi et donné les preuves concrètes de sa capacité de se sacrifier et de se dépasser , dans l’intérêt général, malgré ce qu’il a subit depuis le coup d’Etat de 1999.
Il a ensuite fait l’état des lieux de ses relations avec Ouattara. Il a exposé les faits qui sont clairs :
1- Ouattara a refusé de respecter ses engagements pris lors de la création du RHDP.
2- Ouattara a pris l’initiative d’avancer seul dans le RHDP ,en violant les textes des accords. ‘’un second coup d’Etat après celui de 99’’, a ironisé le président Bédié sans rancune comme toujours.
3- Ouattara agit actuellement contre les intérêts du PDCI et de ses cadres.
Bédié a enfin expliqué sa démarche actuelle aux chefs.
Elle n’est que l’exécution des décisions du Bureau Politique du PDCI en faveur de la création d’un autre pacte social ivoirien à l’intérieur d’une nouvelle plate- forme non idéologique.
Pour lui, le dialogue continue avec Ouattara . Mais cette fois le sujet est l’organisation d’élections apaisées, transparentes et crédibles en 2020.
Le RHDP, c’est le passé. Il a été enterré par Ouattara .
Que retenir de ce discours ?
Il faut retenir que Bédié a agit comme si ,dès le début de la crise avec Ouattara, il savait que le jour viendrait où chacun d’eux s’expliquerait publiquement devant la nation .
il a donc toujours pris des précautions dans sa démarche.
Cette occasion de s’expliquer publiquement lui a été donnée par les chefs Atchan.
Il en a profité pour démontrer qu’il est un chef responsable, cohérent et respectueux d’une démarche elle-même cohérente.
C’est de l’Art Akan.
A l’inverse, et de façon très habile, il a démontré que depuis le coup d’Etat de 1999,
Ouattara n’a jamais fait ni concession, ni sacrifice, qu’il ne tient jamais compte de la parole donnée, des accords qu’il signe , ni même de la constitution du Pays. Quel chef est- il donc ?
Le président Bédié a aussi dit que ‘’le dialogue ne peut pas prospéré avec le Rhdp, parti unifié, en dehors duquel, selon les dires des dirigeants dudit Rhdp, il n’y a pas de salut’’.
La messe est dite .
Les chefs ont parlé. Ils ont écouté les deux frères.
Que diront – ils à présent au Peuple en conclusion ?
C’est à ce stade qu’ils démontreront , eux- aussi , aux peuples qu’ils représentent, qu’ils sont de vrais chefs .
Avec X.y.z

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *