Pont HKB: Le poster de Ouattara tombe, les internautes raillent, les techniciens enlèvent celui de Bédié

Pont HKB: Le poster de Ouattara tombe, les internautes raillent, les techniciens enlèvent celui de Bédié

Le poster géant du Président Alassane Ouattara à sur le pont Henri Konan Bédié, brisé par le vent dans la nuit du 24 mars 2019. L’image prise par un internaute et postée sur les réseaux sociaux, alimente les commentaires et est au cœur de certaines railleries.
C’est dans le groupe Facebook « L’observatoire libre de Côte d’Ivoire » comptant plus de 60 000 membres, que l’image a été postée. En moins d’une heure, elle a suscité des centaines de « Like », tandis que les commentaires aussi bien exaltés que moqueurs se succédaient.
« Est-ce que le vent sait que le procureur va le convoquer ? », s’est interrogé un internaute. Un autre de renchérir : « Je sens qu’il y a des gens au ciel et sur la terre qui vont perdre leur tabouret ». Pendant qu’un autre enfonçait le clou : « On n’a pas dit que le môgô (l’homme en argot ivoirien) là est indéboulonnable ? », une remarque suite à des propos prêtés au Président Ouattara qui aurait confié qu’il était indéboulonnable.
Et comme pour narguer les relations tendues entre lui et Henri Konan Bédié, un autre internaute a vite fait d’avoir ce commentaire rigolo : « J’ai l’impression que le sourire de Bédié s’est élargi aujourd’hui sinon je n’avais pas remarqué auparavant ». « N’Zuéba n’est pas bien. Il arrache le nom Allah Gnissan à Ouattara et maintenant, il veut le chasser à côté de lui, sur le pont que lui-même a construit. Est-ce que c’est bien ça, le vieux ? », a répliqué un autre abusant d’émoticônes de moqueries.
Aux dernières nouvelles, le poster de Bédié a été enlevé par les techniciens, au vu des railleries qui croissaient et des embouteillages que cela avait commencé à créer, chaque automobiliste marquant un arrêt à l’endroit et cherchant à prendre des images.
Elvire Ahonon, ivoiresoir.net

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *