PDCI-RDA: Le vice-président Boa Yapo promet désintoxiquer le terrain de la Mé pour les batailles futures

PDCI-RDA: Le vice-président Boa Yapo promet désintoxiquer le terrain de la Mé pour les batailles futures

Pr Boa Yapo Félix, nommé nouvellement vice-président du PDCI-RDA, accompagné de Pr Amonkou Akpo Antoine, maire d’Adzopé commune et délégué communal du PDCI-Rda ; M. Yapi Yapo Laurent, maire honoraire d’Agou ; Mme Kindia Assamoi Valentine, présidente UFPDCI d’Affery et Achy Amon Basile, secrétaire de section Affery-N’dabodji, était chez le président du PDCI-RDA, le président Henri Konan Bédié, ce vendredi 15 mars 2019 à Daoukro, pour lui dire merci et lui témoigner la gratitude de toute la région de la Mé pour sa nomination au poste de vice-président du PDCI-RDA.
Chef de la délégation, le vice-président Boa Yapo Félix explique les raisons de la visite au président du parti. « Nous sommes venus, ce matin (Ndlr, vendredi 15 mars), à la suite de notre nomination en qualité de vice-président du PDCI-RDA, pour dire merci au président Henri Konan Bédié et lui réaffirmer notre détermination à assumer la mission qu’il nous a confiée sur le terrain et surtout prendre ses instructions pour cette mission dans la région de la Mé ».
En retour, le président Bédié l’a félicité pour sa promotion et l’a encouragé à s’approprier la feuille de route des vice-présidents auprès du coordonnateur des activités des vice-présidents, le général Gaston Ouassénan Koné. Le président lui a ensuite souhaité bonne chance dans sa nouvelle mission.
A sa sortie d’audience avec le président Bédié, Boa Yapo n’a pas manqué de révéler certains points pressants de sa mission à la presse. « Très rapidement ce que nous allons faire, c’est d’aller sur le terrain pour expliquer aux militants la différence qui existe entre le PDCI-RDA et une soi-disant Pdci-Renaissance. Nous allons désintoxiquer le terrain de la Mé. C’est très important parce qu’il y a une grande confusion sur le terrain. On prend le terme PDCI pour appeler les militants pour leur dire des choses qui ne sont pas la réalité. Donc nous devons très rapidement aller sur le terrain pour relever cela, mobiliser les militants et leur donner de la confiance, surtout, parce que notre frère qui était jusque là, le leader régional pour le compte du PDCI-Rda dans la région de la Mé, a changé de camp. Et depuis, je suis appelé par des militants qui ne savaient plus à quel saint se vouer. Donc il est important d’aller sur le terrain pour les rassurer et les remobiliser pour les batailles futures », a-t-il confié.
Dircom PDCI-RDA

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *