Le président Bédié recevant les élus Pdci-Rda du Gbêkê, mardi à Daoukro: «La grande souffrance, c’est celle qui est éternelle ou permanente. Tenez bon»

Le président Bédié recevant les élus Pdci-Rda du Gbêkê, mardi à Daoukro: «La grande souffrance, c’est celle qui est éternelle ou permanente. Tenez bon»

Les élus Pdci-Rda de la région du Gbêkê se sont entretenus, hier mardi 12 mars 2019, avec le président Henri Konan Bédié, à Daoukro. Kouadio Kouamé Eugène, maire de Sakassou, Tainguin Koffi Edmond, maire de Djébonoua, Kouamé Yao Séraphin, maire de Brobo, Koumoin Konan Réné, Sénateur, maire de Diabo, Koffi N’da Kouakou, maire de Bodokro, Alain Cocauthrey, sénateur ont répondu à l’invitation du président de leur formation politique. Les vice-présidents du Pdci-Rda, Mangoua Jacques et Yobouet Lazare ainsi que le directeur de cabinet du président du Pdci-Rda, N’dri Kouadio Pierre Narcisse, assistaient le président Bédié pour la circonstance.


A l’issue de la rencontre, le porte-parole des maires dynamiques Pdci-Rda du Gbêkê, Kouamé Yao Séraphin, maire de Brobo, a situé son objet en ces termes : «Nous sommes venus à l’invitation paternelle du président de notre parti, Sem Henri Konan Bédié, qui, a bien voulu nous recevoir pour nous entretenir sur l’avenir et les perspectives du parti. Nous avons parlé essentiellement des communes que nous gérons, des perspectives de développement local par rapport à ces communes. Mais, nous avons fait une intrusion très importante sur les questions partisanes. L’idée aujourd’hui pour nous, et c’est ce que nous avons communiqué au président, c’est que nous restons fermes et déterminés à ses côtés, afin qu’en 2020, le Pdci revienne au pouvoir. Le président nous a donné des gages de son engagement, de sa détermination. Et nous lui avons fait savoir que nous le regardons, nous ne fléchirons jamais tant qu’il est tout aussi déterminé. Nous l’avons rassuré sur le fait que le Gbêkê reste très fidèle, très mobilisé, très déterminé pour la victoire du parti en 2020 », a-t-il indiqué. Le président Henri Konan Bédié a, par ailleurs, salué leur engagement et leur fidélité sans faille au Pdci-Rda et leur a donné cette autre assurance : « L’opposition, c’est aussi une dure réalité. C’est pour cela que beaucoup ont dit que le Pdci-Rda n’est pas un parti pour l’opposition. Nous devons démontrer à tous ceux-là qu’ils ont tort. On peut supporter toutes les souffrances parce que ces souffrances ont forcement une fin. Je compte sur vous les maires du Gbêkê afin que votre collectif qui se forme prenne les choses en main. 2020 n’est pas loin. La grande souffrance, c’est celle qui est éternelle ou permanente. Tenez bon. Les populations sont des gens qui ont le jugement sain. Ils tiendront compte au moment des élections. Ce qui compte pour nous, c’est la résistance dans la mobilisation et dans la persévérance».
PAUL KOFFI, Le Nouveau Réveil

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *