Plateau-Harcèlement judiciaire-Guillaume Soro à propos de l’affaire Jacques Ehouo: «Ça n’arrive pas qu’aux autres…», ce que les députés vont faire

Plateau-Harcèlement judiciaire-Guillaume Soro à propos de l’affaire Jacques Ehouo: «Ça n’arrive pas qu’aux autres…», ce que les députés vont faire

Le président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro chez Jacques Ehouo, ce dimanche 13 janvier 2019. « Il a le soutien du président de l’Assemblée nationale », a-t-il déclaré, au cours d’un point de presse.
« Ma présence ici aujourd’hui se justifie par le fait que c’est un collègue et qu’il fallait je vienne non seulement le saluer, mais mieux m’informer de la situation et des faits allégués qu’il subit. En ma qualité de président de l’assemblée nationale, j’ai été saisi par le procureur », a déclaré Guillaume Soro.
Aussi, le président d’assemblée nationale a-t-il ajouté : » J’ai pensé qu’il ne fallait pas m’interdire de le rencontrer pour mieux être informer. Ceci dit, il a le soutien du président de l’assemblée nationale et je crois que tous les députés comprennent que quand un député est en difficulté il y a la nécessité de la solidarité pour l’institution elle-même ».
A l’en croire : « les députés devront se réunir et au nom de l’intérêt supérieur de l’Etat étudier ce dossier et avoir une position commune ». Car selon lui : « ça n’arrive pas qu’aux autres. Au nom de l’assemblée nationale pour dire qu’il n’est pas bon de donner le sentiment d’un harcèlement ».
Jacques Ehouo, le maire élu non installé du fait d’artifices politico-judiciaires « a le soutien du président de l’Assemblée nationale », a déclaré Soro, en présence du député du Plateau, entouré d’autres députés dont Privat Oulat, Maurice Kakou Guikahué et Isaac Adi.
Prince Beganssou, ivoiresoir.net

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *