Loh-Djiboua-Divo: Innocent Yao, Jpdci-rurale, agressé et blessé…le ministre Amedé Kouakou indexé comme instigateur

Loh-Djiboua-Divo: Innocent Yao, Jpdci-rurale, agressé et blessé…le ministre Amedé Kouakou indexé comme instigateur

Ce jeune aurait été instrumentalisé par le ministre Amedé Kouakou pour…
…agresser Innocent Yao, président de la Jpdci rurale.

Le président de la JPDCI-Rurale attaqué à Divo, par des loubards munis de machettes et autres divers objets contondants, ce samedi 14 décembre 2018. Innocent Yao il y était pour soutenir le candidat du PDCI-RDA pour l’élection régionale partielle du Lôh-Djiboua qui se tiendra demain dimanche 16 décembre.
Le président de la JPDCI-rurale a été attaqué à la machette par des individus non identifié ce matin à Divo. Allé pour soutenir Dominique Babli, le candidat du PDCI-RDA dans le Lôh-Djiboua, il était loin de s’imaginer qu’il serait victime de cette barbarie. Il a été roué de plusieurs coups et s’en est sorti avec la tête ensanglantée. Aux dernières nouvelles, Innocent Yao se trouverait présentement à l’hôpital de Divo.
Selon ses proches, les loubards seraient envoyés par leur principal adversaire. Notons que la Chambre administrative de la Cour suprême avait tranché, la reprise des élections dans le Lôh-Djiboua où Rolland Komenan Zackpa avait été déclaré vainqueur. Dominique Babli, candidat du PDCI-RDA accusait lors d’une conférence de presse le lundi 15 octobre 2018 les techniciens de la Commission indépendante électorale (CEI) de Divo d’avoir manipulé les résultats de l’élection en faveur de la liste RHDP, dirigée par Rolland Komenan Zackpa.
« A 4 heures du matin, le dimanche, quand je me rendais à la CEI, j’avais 2000 voix d’avance. En moins d’une heure, Komenan Zakpa a eu, dans la commune, 2500 voix en plus alors que tout était pratiquement bouclé. Ça vient d’où ? », s’interrogeait Dominique Babli.

Violences électorales dans le Lôh-Djiboua
Notons que le Lôh-Djiboua est souvent émaillé de scènes de violence au cours des élections. Les législatives dans la commune de Divo avaient été reprises le 28 janvier 2017 suite à l’invalidation de l’élection du 18 décembre 2016, où le Docteur Famoussa Coulibaly était arrivé en tête avec plus de 4000 voix d’écart sur son poursuivant direct, Lacina Koné. Cette élection avait été annulée par le Conseil constitutionnel pour des irrégularités constatées lors de la campagne.
Rappelons qu’Innocent Yao a été au cœur d’un incident avec le ministre Amédé Kouakou, nouvellement réélu maire de Divo et transfuge du PDCI. Une conversation téléphonique mouvementée entre les deux hommes, dans laquelle Kouakou avait parlé d’Henri Konan Bédié, dans des termes méprisants, s’était retrouvée sur les réseaux sociaux.
Selon des proches du président de la Jpdci-rurale, les agresseurs d’Innocent Yao seraient des jeunes proches du ministre Amedé Kouakou. «En tournée pour soutenir les candidats PDCI RDA sur le terrain, le Président Innocent Yao à été battu par les jeunes du ministre Amendé. Admin.» lit-on sur la page du leader de la jeunesse rurale du Pdci.
Gilles R.O avec Ivoiresoir.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *