RHDP unifié-désillution: Échec cuisant du premier meeting annoncé au stade Champroux…Amichia boycotte

RHDP unifié-désillution: Échec cuisant du premier meeting annoncé au stade Champroux

C’est un échec cuisant. Le premier meeting du RHDP unifié, annoncé à grands renforts de publicité, qui devrait être organisé au stade Champroux de Marcory s’est finalement déporté dans une salle, à la bourse du travail de Treichville.
La discrétion a cédé le pas au tapage. Quelques jours après l’assemblée générale constitutive du RHDP unifié, le député Dah Sansan, président des jeunes du RDR (RJR) invitait la presse nationale et internationale au siège du RDR à Cocody et portait la grande nouvelle.
«Le parti unifié est désormais une réalité parce que l’assemblée générale constitutive de ce parti a eu lieu. Du point du droit, c’est le premier acte légal qu’il faut poser. Pour que sa jeunesse puisse s’approprier l’orientation politique donnée, organise un meeting le 4 août au stade Robert Champroux de Marcory », avait-il annoncé.
Ce samedi 4 août 2018, pas une seule trace pourtant de ce meeting au stade Champroux de Marcory. Les quelques rares militants qui s’y sont hasardés ont été informés du changement du lieu. De fait, pour prévenir un éventuel échec, les organisateurs s’étaient rabattus sur une salle de la bourse du travail de Treichville.

Meeting du RHDP unifié et boycott d’Amichia
En définitive, ce sont entre 200 et 300 personnes, dont les équipes des personnalités présentes (Mmadou Touré, Félix Anoblé, Belmonde Dogo, Mamadou Dély…), qui se sont retrouvées à Treichville. Par ailleurs, le giga meeting annoncé s’est transformé en assemblée générale des jeunes.
« Le stade Champroux de Marcory est fermé pour rénovation, voici la raison pour laquelle nous nous sommes retrouvés à la bourse du travail de Treichville », a expliqué un organisateur.
De toutes les façons, le spectacle du maigre public présent dans un stade aurait été une risée et les organisateurs ont su trouver la parade pour éviter cet autre camouflet public au président Alassane Ouattara, à qui ils avaient voulu rendre hommage, ce samedi.
Notons que bien que l’événement se déroulant dans sa commune, le ministre de la Ville, François Albert Amichia, maire (PDCI) n’a pas daigné effectué le déplacement.
Elvire Ahonon (ivoiresoir.net)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *