Opération de Révision de la Liste Electorale (RLE 2018): La CEI a remis la liste provisoire aux partis politiques

Opération de Révision de la Liste Electorale (RLE 2018): La CEI a remis la liste provisoire aux partis politiques

La Commission Electorale Indépendante (CEI) a procédé ce vendredi 20 Juillet 2018, à son siège d’Abidjan II-Plateaux, à la remise officielle de la Liste Electorale Provisoire aux partis politiques. A cette occasion, Youssouf Bakayoko, Président de la CEI, a expliqué qu’au terme de la phase opérationnelle, notamment le recensement électoral qui s’est déroulé du 18 au 24 juin dernier, ses services techniques se sont employés au traitement informatique des données recueillies. « Cette étape qui consiste en l’élimination des doublons et au croisement des données », a-t-il précisé a abouti à une liste électorale provisoire de 6.595.899 électeurs. Il s’est réjoui du « grand intérêt » accordé à l’opération surtout que « la révision de la liste électorale est une étape essentielle de tout processus électoral, dont dépend la crédibilité des scrutins». Toutefois, il a dit que la Commission électorale attend encore beaucoup des partis politiques et des populations ivoiriennes en général pour la suite du processus afin « de corriger les quelques éventuelles erreurs matérielles que contiendrait la liste provisoire ». Une période du contentieux qu’il espère « très saine ». « Les réclamations portant sur la liste électorale provisoire, au titre du contentieux de l’inscription sur cette liste seront reçues à partir du 25 juillet jusqu’au 31 Juillet 2018, tous les jours, au siège de chacune des Commissions Electorales Locales (CEL) sur le territoire national », a, pour sa part, précisé Gervais Coulibaly, vice-président en charge de la liste électorale. Cela sera suivi ensuite de l’affichage de la liste des réclamations (les 1er et 2 août) aux sièges des Commissions Electorales Locales (CEL), du recueil des observations éventuelles pour les réclamations, (du 02 au 06 août), ainsi que de leur traitement par délibération des CEL suivies de la validation par les Commissaires Superviseurs. Et enfin la production de la liste électorale définitive et des cartes d’électeurs nécessaires, quinze (15) jours avant les prochains scrutins. Après les échanges avec les représentants des partis politiques, le Président Bakayoko a réitéré la « détermination constante de la CEI à conduire les prochaines étapes annoncées du processus de révision de la liste électorale ainsi que celles des scrutins à venir, avec professionnalisme, dans la transparence et l’impartialité requises ».
Sercom CEI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *