Parti unifié Rhdp: Soro prévient Ouattara… «Ne romps pas le dialogue avec Bédié»

Parti unifié Rhdp: Soro prévient Ouattara… «Ne romps pas le dialogue avec Bédié»

Guillaume Soro conseille à Alassane Ouattara de ne pas rompre le dialogue avec Henri Konan Bédié. Il a lancé un appel aux deux hommes depuis le Canada, à l’occasion de sa rencontre avec la diapora ivoirienne, ce vendredi 13 juillet 2018. Soro parti unifié.
Sur la question du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et pour la paix (RHDP) je vais bien me faire comprendre. J’ai déjà eu une position publique sur la question le 3 avril 2018 à l’ouverture de la session. En ce qui me concerne, l’histoire de la réunification du RHDP, personne ne peut être contre l’union mais en même temps, il faut prendre le temps de discuter ; il ne faut laisser personne sur le chemin.
Vous me donnez l’occasion de m’adresser à mes aînés ; au président Alassane Ouattara, il connait ma loyauté vis-à-vis de sa personne ; il sait que je le soutiendrai. Souvent des pays rentrent en guerre à cause de détail. Je demande au Président de ne pas rompre le dialogue avec le Président Bédié.

« NE FAITES PAS PRENDRE AUTANT DE RISQUES AU PAYS ! »
Ces jours ci j’entends certaines personnes dirent que c’est Guillaume Soro qui manipule Bédié. Vraiment quand tu souffres, tu souffres (rire). Moi je vais manipuler le Président Bédié ! Quelqu’un qui est devenu ministre en 1965 avant même ma naissance et je vais venir le manipuler ? On dit encore que c’est à cause de Guillaume Soro que le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) prend telle position. Il faut arrêter ces débats sordides et ces intrigues. Où est le nom de Guillaume Soro dans cette affaire-là ?

Soro Parti unifié : Je t’aime moi non plus
Si je ne peux pas rapprocher dans ma conviction du pardon et réconciliation le Président Bédié et le Président Ouattara, ce n’est pas moi qui vais les diviser ! Ces pêcheurs en eau trouble qui vont raconter au Président Bédié que le Président Ouattara dit que Guillaume Soro a trop de dossiers en justice qu’on va le mettre en prison. Qu’ils arrêtent ça. C’est comme ça les entourages emmènent les problèmes.
Aujourd’hui nous devrons œuvrer pour que les deux présidents se retrouvent. Ils ne se rendent même pas compte que c’est notre division qui va plaire à mon ami Gbagbo ou rien (Gor : mouvement de soutien à Laurent Gbagbo NDLR). S’ils se divisent on va repartir au statu quo ante. En 1999 nous avions Bédié Président, Alassane Ouattara dans l’opposition ; divisés ; résultat, nous avons perdu le pouvoir. Si aujourd’hui nous avons la situation inverse, Alassane Ouattara président et Bédié dans l’opposition, que va-t-il se passer ? Ne faites pas prendre autant de risques au pays ! Ceux qui comptent sur moi pour aller combattre Bédié se trompent parce que je ne suis plus dans les palabres en Côte d’Ivoire et vice versa. J’ai muri car j’ai des cheveux blancs sur la tête, la barbe commence à blanchir ; je suis devenu sage.
Que cela soit clair, je ne suis plus dans palabre. Mon problème, c’est la réconciliation et le pardon. Pour l’histoire du RHDP, ma position est connue ; je vous ramène à mon discours du 3 avril 2018. Le parti unifié doit se construire dans l’inclusion et par le dialogue.

Retranscrits par ivoiresoir.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *